Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Le Népal/Le Mustang 2012

Le Mustang 2012

Rédigé le 06/03/2012 - Lu 2160 fois

Prochaine destination Aout du 05/08/12 au 26/08/2012

Documentation venant de :

http://www.i-trekkings.net/dossiers/dossiers.php?val=287_mustang+pied+royaume+interdit


C'est en voyageant au Népal il y a quelques années que j'ai pour la première fois entendu parler du Mustang. Je commençais à rêver à pénétrer dans le "royaume interdit" après avoir lu le livre qu'avait écrit le français Michel Peissel en 1964, à l'issue d'un séjour de trois mois qu’il avait fait dans l'ensemble du pays.

Mustang est la déformation du nom tibétain "Mon Thang", la plaine des Möns ou habitants des frontières. Ce minuscule royaume est niché aux confins du Népal : à 80 km derrière les Annapurnas, c'est une vallée qui remonte en direction du Tibet, entourée des sommets parmi les plus hauts du monde comme le Daulagiri qui culmine à 8167 m.

La présence de ces sommets font de ce royaume le plus haut du monde avec une altitude moyenne de 4 800 m. L'obligation de franchir des cols élevés pour pénétrer dans le royaume l’a d'une part préservé des agressions étrangères extérieures mais aussi, coupé du reste du monde pendant des siècles.

Fermé au tourisme, le Mustang s'est entrouvert en 1991 exclusivement pour les groupes accompagnés d'un agent de liaison népalais. Il fait l'objet d'un quota d'entrées limité et d'un paiement d'un permis de trek assez élevé, ceci afin de préserver ce petit royaume du "tourisme de masse" et en raison de sa position stratégique avec la Chine.


 Documentation venant de :

Voir ce lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mustang_(royaume)

Du Tibétain : Mun Tang signifiant "plaine fertile", le Mustang ou Royaume de Lo est une région située au nord-est du Népal, dont le territoire correspond au district du même nom, et qui fut longtemps interdit d'accès aux étrangers. Aujourd'hui, les autorités népalaises dont dépend cette région laissent entrer les visiteurs au compte-gouttes. Autrefois indépendant, bien que très proche du Tibet par la langue et la culture, il fait partie intégrante du territoire népalais depuis 1951. La capitale du royaume est le village de Lo Mantang (le chef-lieu du district administratif de Mustang étant situé à Jomoson). Son râja qui portait le titre tibétain de Lo Rgyal-p" n'occupait plus qu'une position honorifique à l'époque de la monarchie népalaise. En octobre 2008, la monarchie a été abolie au Mustang par décision du gouvernement de la nouvelle république du Népal.

Image de Mukot

Drapeau du Népal                                      Drapeau du Mustang       

       

Géographie

Description : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/26/Etats-Himalaya.jpg/490px-Etats-Himalaya.jpg


Le Mustang et son environnement

Le Mustang mesure approximativement 80 kilomètres de long du nord au sud et 45 de kilomètres dans sa plus grande largeur pour une superficie d'environ 1 200 km². Son altitude dépasse les 2 500 m et, situé derrière une barrière montagneuse (l'Himalaya), il est quasiment à l'abri de la mousson et largement aride, les précipitations annuelles sont dans la fourchette de 250 à 400 millimètres. Les cavaliers se protègent des tourbillons de sable. En effet, les bourrasques qui s'engouffrent entre l'Annapurna et le Dhaulagiri soufflent quotidiennement sur le Mustang. L'absence totale de végétation les transforme vite en tempêtes du désert. Conséquence positive de cette sécheresse : malgré l'altitude (4 000 mètres), il neige peu. Le Mustang est entouré par les provinces népalaises de Dolpo et de Manang et borde le Tibet auquel il est relié par quatre cols tous à plus de 4 000 m : Kore (4 480 m), Phuphu (4 270 m), Sharba (4 420 m) et Chak (4 100 m).

La rivière Kâlî Gandhakî prend sa source sur le territoire du Mustang à une altitude de 5 000 m et y développe sa vallée, partageant son territoire dans le sens du nord-est vers le sud-ouest et s'écoulant vers le Terai népalais. Cette vallée était autrefois une route commerciale entre l'Inde et le Tibet, en particulier pour le sel. Une partie de la vallée de la Kâlî Gandhakî, le Thak Khola, est la gorge la plus profonde au monde.[réf. nécessaire]

Pour un royaume de moins de dix mille habitants, traverser cinq siècles d'histoire en sauvegardant son autonomie est un véritable exploit. Il doit beaucoup à la géographie. Au sud, côté Népal, deux voies d'accès dont la gorge vertigineuse qui sépare le Dhaulagiri (8 172 m) et l'Annapurna (8 078 m). Au nord, vers le Tibet, le col le plus bas est à 4 270 mètres, à deux mois de marche de Lhassa. À l'est et à l'ouest, les chaînes montagneuses interdisent tout passage...

Tourisme

Une taxe imposée par les autorités népalaises exige de s'acquitter d'un montant de 50 dollars US par jour et par personne pour visiter la région.

Cette taxe instaurée dans les années 1990 devrait, pour 60 % au moins, servir au développement de la région. Dans les meilleures années, les lowas ont reçu tout juste 10 % des montants prélevés[réf. nécessaire].

Population

La population tibétaine (ou thakali) s'élève à quelque 9 000 habitants appelés Lo-ba et répartis entre les trois « villes » et trente villages plus petits. La majeure partie de la population vit sur les rives de la Kâlî Gandhakî, entre 2 000 et 3 000 m d'altitude, mais, du fait des conditions climatiques rigoureuses, elle opère une importante migration saisonnière vers les régions plus basses du Népal.

Économie

La capitale est Lo Mantang, elle abrite quelque 1 000 habitants. Le centre administratif où vivent 5 363 habitants1, se trouve à Jomoson2.

Transports

Jomoson est doté d'un aéroport depuis 1962, ce qui en fait le centre touristique principal du Mustang, depuis que la région a été ouverte aux étrangers dans les années 1970.

 

 Dossiers à voir et lire :

http://www.zonehimalaya.net/Nepal/nepal.htm

http://www.zonehimalaya.net/Himalaya/himalaya-plan.htm

Le cahier de route pour le Mustang créer par l'agence SERAC

 

Auteur : jcfnature infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |